Essences, récolte, nourrissement

Comment reconnaître l'essence d’un miel ?

acacia miniLe miel est dit « monofloral » lorsque son origine provient en grande partie d’une seule variété de fleurs.

C’est là le travail de l’apiculteur : observer l’environnement pour savoir sur quelles fleurs les abeilles vont aller. Exemple : pour faire du miel d’acacia, on place les ruches dans un environnement riche en acacia. Si les abeilles ont stocké dans la hausse du miel avant la floraison de l’acacia, on récolte ce miel. Ainsi comme l’acacia est très mellifère et que les abeilles iront essentiellement sur ces fleurs, à la fin de la floraison on récolte le miel présent dans la ruche : il s’agit de miel d’acacia.

Lire la suite : Essences, récolte, nourrissement

Pourquoi pas le Bio ?

Je ne suis pas labellisée « Agriculture Biologique »

Il s’agit d’un choix.
Je considère en effet que le label AB ne remplit pas toutes ses promesses en ce qui concerne « l’apiculture cohérente ».

Exemple 1 : le nourrissement au sucre de canne Bio

Il est en effet possible de donner un nourrissement de sucre de canne bio aux abeilles. Cependant ce sucre vient essentiellement d’Amérique du Sud, ce qui implique du transport de marchandises. Je trouve plus cohérent de donner en nourrissement du miel si mes petites ouvrières en manquent, qui est issu de mon rucher. Je nourris par exemple les colonies plus petites qui ont peu de réserves.

Lire la suite : Pourquoi pas le Bio ?

La cristallisation du miel

Le miel est une solution saturée en sucres et comme toute solution saturée, il cristallise plus ou moins rapidement, en fonction de l'équilibre de ses sucres principaux - fructose et glucose. Plus la teneur en fructose est élevée, plus il restera liquide longtemps (ex. miel d'acacia). Plus la teneur en glucose est élevée, plus il cristallisera vite (ex. miel de colza). Cet équilibre des sucres dépend de son origine florale, mais n'a pas de lien direct avec sa qualité. Si un miel est chauffé à plus de 40 degrés, sa cristallisation est retardée. Chauffer un miel à une température supérieure à 40 degrés lui fait perdre en qualité.

Lire la suite : La cristallisation du miel